Choses à faire

24h dans une journée, et tant de choses à faire !

Twitter et vos scripts shell

publié le 5 novembre 2009 par Pierre Quillery

J’entends régulièrement revenir la question suivante : « Mais euh Twitter en fait ça sert à quoi ? » Et force était d’admettre que fondamentalement ça ne me servait pas à grand chose, puisque je mettais déjà mon statut Facebook régulièrement à jour, et que c’était parfaitement redondant. Et puis je suis tombé sur twidge, un outil en ligne de commande qui permet de surveiller facilement twitter, mettre votre statut à jour, envoyer des messages privés, etc. Et là j’ai eu une idée 😉 !

J’ai quelques scripts qui tournent sur mon serveur et que je voulais surveiller facilement, par exemple en utilisant des mails. Le problème est que configurer complètement un serveur pour envoyer des mails demande des compétences et du temps, je n’avais aucune envie de consacrer l’un ou l’autre à cette tâche ingrate. L’avantage de twidge est qu’il ne demande aucune configuration et qu’il permet d’arriver à un résultat similaire.

Pourquoi passer par Twitter pour cela me direz-vous ? Il y a plusieurs raisons à vrai dire :

  • Tout d’abord, vous ne confiez pas a priori d’informations ultra-sensibles à Twitter donc pas de limite de ce côté là. Là c’est à vous de voir, bien sûr YMMV ;).
  • Vous avez la possibilité de créer un compte complètement privé où vous seul pourrez consulter vos tweets (et le permettre manuellement à d’autres utilisateurs si vous le souhaitez, si vous travaillez à plusieurs sur un même système par exemple).
  • De nombreux clients mobiles ou desktop vous permettent d’être en permanence au courant des tweets qui vous parviennent de vos scripts.
  • Le corrolaire : pas besoin d’avoir un (coûteux) forfait email chez votre fournisseur de téléphonie mobile, l’internet illimité suffit, c’est beaucoup moins cher.
  • L’installation de twidge est simple – la mise en place d’un serveur SMTP l’est moins.
  • À quoi bon faire tourner un serveur supplémentaire sur sa petite machine quand on peut accéder facilement à un service externe ?

Installation

Sur des versions récentes de Debian ou Ubuntu, le paquet twidge est disponible dans les dépôts directement, vous n’avez donc pas grand chose à faire :

sudo aptitude install twidge

Sinon, vous pouvez toujours télécharger l’exécutable sur le site officiel de twidge (par ici) ou un paquet .deb, (par là) à votre convenance.

Ensuite, démarrez une première fois le logiciel en mode « setup » pour le configurer facilement, il vous demandera vos identifiants twitter et les placera dans le fichier ~/.twidgerc :

twidge setup

Problème de certificat

Twidge s’appuye sur curl pour effectuer des requêtes HTTPS vers Twitter ; sur mon serveur sous Ubuntu Server Hardy, j’ai eu un problème car le certificat de Twitter semble ne pas être pris correctement en compte. En cherchant un peu j’ai trouvé sur le forum la solution suivante qui consiste à ne plus passer les requêtes en HTTPS mais en HTTP simple ; il suffit d’éditer le fichier ~/.twidgerc en ajoutant la directive urlbase pour que votre fichier ressemble à cela :

[DEFAULT]
urlbase: http://twitter.com
password: *************
username: *************

Utilisation

L’utilisation de twidge est bien décrite dans sa page man, mais voici quelques commandes qui vont nous servir immédiatement à tester que la connexion s’effectue bien avec votre compte twitter.

twidge lsrecent

Cette commande vous permet d’afficher les tweets les plus récents que vous avez reçu. Si vous avez une erreur qui parle de certificat, voyez un peu plus haut pour résoudre votre problème.

Maintenant, testons la fonctionnalité qui nous intéresse, l’envoi d’un message privé à un compte donné :

twidge dmsend identifiant_utilisateur "Enregistrement de la base effectué."

Et voilà le travail. Rendez-vous maintenant sur votre compte twitter, et regardez dans vos messages privés, vous avez bien été tweeté ;). Les possibilités d’application de ce système sont d’autant plus vastes que la commande twidge recèle pas mal de fonctionnalités diverses et variées.

Les textes, illustrations et démonstrations présents sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs, sauf mention contraire (photo de la bannière).
Chosesafaire.fr, un site propulsé par Wordpress, vous est proposé par Pierre Quillery & Killian Ebel.

Valid XHTML 1.0 Strict